Digitalisation de nos campagnes : formons-nous !

Au vue des nombreux services gouvernementaux qui se sont digitalisés ces dernières années, il est primordial d’aider et de former les particuliers aux nouvelles pratiques de déclaration en ligne.  À l’époque de la numérisation de nos campagnes, nous manquons cruellement de formations ! Services publics, impôts, CPAM, … la politique de digitalisation a explosé ces dernières années en France, voyant disparaitre peu à peu les guichets et le personnel qui autrefois était à notre écoute.

TOUT SE FAIT PAR INTERNET, MAIS NOUS NE SOMMES PAS TOUS CONNECTÉS !

Nous sommes tous, sans exceptions, concernés !  Que la volonté ait été d’économiser les ressources de la terre en évitant d’imprimer nos impôts (38 millions de foyers fiscaux en France en 2018) ou de « moderniser » le système administratif, tout passe de nos jours par le numérique !

Aujourd’hui, pour changer une carte grise, par exemple, il nous faut impérativement un ordinateur, une connexion internet et un scanner. Mais tout le monde n’en possède pas !

Et que faire pour les personnes qui ont développé une « allergie » aux technologies ? Bien que la famille et les amis peuvent ponctuellement aider les personnes ne possédant aucun matériel informatique, le problème reste entier. 

Alors, certes, les « anciens » peuvent encore se rendre dans les mairies qui disposent d’un accès à internet. Mais qu’en est-il du droit de l’individu de disposer de ses données personnelles et du respect de ses informations privées ? jusqu’où peut-il avoir confiance ? Ne serait-ce pas mieux d’aider d’une manière différente, les coins les plus reculés de nos campagnes, à passer le cap de la transformation digitale ?

Une solution existe, la formation pour accompagner les laissés-pour-compte du numérique

FORMER LES CONCITOYENS AU MONDE DIGITAL

Mais pour que les gens puissent être formés, des fonds devraient être débloqués afin de financer des formations utiles pour tous, utiles pour se mettre à jour au niveau des technologies indispensables au bon fonctionnement administratif des foyers. 

Pour toutes les procédures, il serait grand temps de déployer des dispositifs de formation aux personnes non-connectées. Vous seriez bien mieux pris en main par des professionnels qui vous expliquent la marche à suivre, au travers de formations. Après tout, on a bien équipé des milliers de classes et d’élèves avec des tablettes !

S’il y a bien une difficulté particulièrement criante au quotidien, c’est celle de pouvoir contacter les services institutionnels ! Une honte en pleine ère de la communication ! Si certains services peuvent être joints sur les réseaux sociaux, un froid sentiment né, celui d’hommes traitant à présent des informations numérisées en ayant oublié l’humain.

Dans notre société, les enfants naissent avec des téléphones entre les mains mais cela n’a pas été le cas des générations précédentes. Proposer des formations de groupe ou des cours particuliers adaptés aux réfractaires du numérique, est nécessaire. Chacun devrait pouvoir, à son rythme, se connecter à la société du numérique.

TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DES CAMPAGNES : IL FAUT SE FORMER AU DIGITAL

La modernité, oui, mais soyons raisonnables et réfléchissons aux conséquences d’une telle modernité ! Et surtout sachons adapter les structures, proposons de courtes sessions de formations adaptées, de groupe ou en cours particuliers, afin d’aider et d’accompagner les derniers réfractaires. 

Concernant les formations de groupe, pour qu’elles soient vraiment efficaces, elles devraient être encadrées par plusieurs personnes, afin d’aider au mieux le plus grand nombre. Et composer des groupes « homogènes », ayant le même niveau de connaissance, ne serait pas du luxe, afin d’optimiser le temps de formation, et surtout, ne pas perdre les participants et avoir le temps de répondre à leurs questions. En un mot, un véritable accompagnement. 

Car c’est dans les campagnes que les utilisateurs se sentent le plus isolé du processus de digitalisation nationale.

S’il est encore possible d’obtenir un rendez-vous dans une structure et d’obtenir un contact physique, tout se passe en majorité de manière digitale, et peu de solutions existent aujourd’hui pour aider ceux qui ne sont pas à l’aise avec les nouvelles technologies !  Sans parler des problèmes de sécurité lorsque les déclarations sont faites dans des lieux « public ». 

Même si nous n’avons pas internet à la maison, admettons, nous devrions pouvoir connaitre clairement les étapes à suivre pour effectuer les déclarations et démarches administratives en ligne. Mais pour cela il faut instaurer une politique de grande envergure dans nos campagnes avec un accompagnement personnalisé et la mise en place de formations.